Quelles sont les qualités pour être un bon agent immobilier ?

Un bon agent sait qu’une propriété ne se résume pas à des briques et du mortier, mais qu’il s’agit de Financement immobilier  et de personnes. Il comprendra que, même si le processus de vente peut être complexe et parfois éprouvant, son rôle est d’agir comme un soutien, un expert impartial et de toujours essayer d’obtenir un bon résultat pour toutes les parties.

7 qualités d’expert qui font un bon agent immobilier

Les plus performants sont à l’aise pour parler à des personnes de tous horizons, possèdent une connaissance approfondie du domaine dans lequel ils opèrent et ont un historique de vente solide pour étayer leurs affirmations. Dans cette optique, voici sept qualités à rechercher pour trouver l’agent idéal.

1. Il communique bien et régulièrement avec ses clients

En tant que vendeur ou acheteur, il peut être stressant de traiter avec un agent qui n’est pas un bon communicateur. Le marché de l’immobilier est soumis à des contraintes de temps. Vous avez donc besoin d’un agent qui vous tienne constamment au courant de votre situation actuelle d’achat ou de vente. Sinon, vous finirez par perdre un temps précieux sur des opportunités dont les chances de succès sont limitées. Il  affirme que la mauvaise communication des agents est l’une des plus grandes frustrations des acheteurs et des vendeurs.

« Il est tellement important que les agents restent en contact permanent avec leurs clients et leurs consommateurs. Ce qui semble être une information insignifiante pour un agent qui est dans le métier depuis des années peut être vraiment important pour les clients qui sont nouveaux dans le jeu de l’immobilier », dit-elle.

2. Ils sont proactifs dans le processus de vente

Il  affirme qu’un bon agent doit être proactif et appeler les acheteurs potentiels, communiquer avec les clients existants et rechercher constamment de nouveaux prospects. L’élément clé pour être proactif est de tenir le client bien informé. « Si vos clients continuent à vous appeler, c’est que vous ne leur donnez pas assez d’informations », explique t il .

3. Ils écoutent

La plupart des bons agents vous diront de vous méfier d’un agent qui parle trop. Si vous n’arrivez pas à placer un mot lorsque vous communiquez avec votre agent, c’est qu’il y a un problème. « En tant que client, c’est vous qui devriez parler le plus et vous assurer que votre agent comprend vos demandes et vos besoins particuliers. Un bon agent doit poser toutes les questions, et non l’inverse ». Un agent doit également être capable de « lire » son client et d’adapter son approche en conséquence. « Certains clients aiment communiquer par e-mail, d’autres préfèrent un SMS rapide, et d’autres encore aiment recevoir un appel téléphonique afin de pouvoir discuter de l’état d’avancement de leur vente », dit-elle. « C’est la responsabilité d’un bon agent de découvrir la méthode de communication préférée des clients, afin qu’ils ne se sentent pas ignorés par le silence, ni mis sous pression par trop de communication. »

4. Ils sont motivés par le client

En clair, si le client fait une bonne affaire, l’agent fait une bonne affaire. C’est pourquoi il est si important de choisir un agent qui place ses vendeurs au premier plan. Un bon agent aura toujours les besoins de ses clients comme priorité absolue. « L’achat et la vente de maisons peuvent être stressants et il est important que l’agent s’assure que le client se sente soutenu et heureux. »

5. Ils connaissent la région

Les agents immobiliers vendent plus qu’une maison ; ils vendent la vie qui l’accompagne, ce qui nécessite une connaissance approfondie de la zone locale. Veillez donc à poser une poignée de questions à vos agents potentiels avant de décider lequel vous convient le mieux. (Pensez aux itinéraires des trains et des bus, aux activités à proximité pour les enfants et aux règles d’urbanisme locales). Ainsi, vous serez en mesure de distinguer ceux qui savent vendre le style de vie local de ceux qui ne le savent pas.

6. Ils connaissent les délais de leurs clients

Il  affirme que comprendre l’urgence est essentiel à une bonne relation client-agent. « Vous devez savoir si le client est pressé de vendre. S’il a besoin de régler rapidement, l’agent doit le savoir et travailler dans un délai plus court. Si le client n’est pas pressé, l’agent peut faire le tour du marché et conseiller au client d’attendre un meilleur marché afin d’obtenir un prix décent pour sa maison ».

7. Il connaît les motivations de son client pour vendre

Un bon agent sait toujours pourquoi ses clients vendent, et se pose les questions suivantes :

  • Mon client vend-il pour acheter ?
  • Cherche-t-il un bien d’investissement ?
  • Vont-ils vivre dans cette maison et la démolir plus tard ?

« Ce sont toutes des choses auxquelles les bons agents doivent réfléchir », dit-il.

« Il est également utile de savoir s’il y a un attachement sentimental à une maison. Un client qui vend l’un de ses cinq immeubles de rapport aura des besoins très différents de ceux d’un client qui vend sa maison familiale. Un bon agent saura faire la différence et s’adaptera en conséquence. » Voir https://www.24heures.ch/comment-decrocher-un-pret-hypothecaire-a-coup-sur-565130495127 pour en savoir plus sur le sujet !

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code