La trahison virtuelle

Vous êtes assis confortablement sur le canapé et des sons étranges continuent de sortir de son ordinateur… et il est là à tripoter (sur les touches) et ne veut pas venir s’allonger à côté de vous. Il procrastine, il se dit attends une minute… et il ne veut pas descendre de ce foutu ordinateur ou smartphone… Ou peut-être avez-vous besoin de regarder quelque chose sur le web, vous allumez son ordinateur, et dès que vous vous connectez, des messages virtuels commencent à arriver sous des pseudos équivoques… on pourrait continuer. Pareil avec son téléphone portable. Nous souhaitons aborder dans cet article un sujet qui tient à cœur à nombre de nos lecteurs et qui occupe la majeure partie du courrier que nous recevons. Comment devrions-nous l’appeler ? Trahison virtuelle ? C’est peut-être un peu exagéré… mais comment définir autrement ces amitiés qui se créent et se développent en ligne entre notre petit ami et d’autres filles, ou femmes, éparpillées dans le monde ?

C’est certainement quelque chose qui bouleverse, et beaucoup, la plupart de nos lecteurs, du moins ceux qui nous ont demandé de consacrer un article au phénomène (et ils sont nombreux). Le problème, ce qui rend la situation si particulière, est qu’en fait, rien de physique ne se produit. Tout au plus, quelques échanges de photos (nous ne savons pas à quel point les photos sont réelles pour les deux), quelques flirts virtuels, quelques sourires, peut-être quelques aveux de sympathie mutuelle et quelques promesses de se rencontrer si l’occasion se présente. Et peut-être quelques petits mensonges, comme – le plus fréquent – être célibataire malheureux et chercher l’âme sœur…

Mais pourquoi souffrons-nous tant si notre homme a une (ou souvent plusieurs) relation virtuelle avec une autre ? C’est peut-être la peur de perdre la tête pour une inconnue, ou de ne pas pouvoir rivaliser avec quelqu’un du cyberespace ? Très souvent, il s’agit d’une jalousie qui vient du sentiment d’exclusion, de la prise de conscience que notre homme a encore de la place pour les autres, une jalousie peut-être plus forte et plus douloureuse que celle à laquelle nous sommes habituées dans la vie « réelle ».

Trahison virtuelle… quel mot étrange, et pourtant si présent dans nos vies en ligne. Nous sommes certains, très certains, que beaucoup d’entre vous auront une expérience de ce genre, une opinion à ce sujet, une histoire à raconter. Nous vous invitons à participer en nous envoyant vos opinions, en téléphonant à destin.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code