Culture hydroponique et aéroponique du Cannabis Légal

Même si ces techniques sont assez similaires, il existe des différences essentielles qui peuvent vous faire pencher pour l’une ou l’autre. L’hydro et la terre sont deux excellentes façons de cultiver du cannabis qui fonctionnent mieux dans des configurations différentes, malgré leurs différences, vous pouvez obtenir d’excellents résultats dans les deux cas. Il existe de nombreuses façons de cultiver du cannabis de haute qualité. Après un certain temps de culture, vous trouverez celle qui vous convient le mieux et qui vous permet d’obtenir ce que vous recherchez, en fonction de votre budget, de votre expérience ou de votre disponibilité.

CULTURE DU CANNABIS : HYDROPONIE OU AÉROPONIE ?

L’aéroponie et l’hydroponie sont des méthodes utilisées depuis longtemps pour la culture des légumes, mais depuis quelques années seulement, elles sont appliquées à la culture du cannabis. Ces méthodes consistent à cultiver sans terre et à exposer les racines directement à la solution nutritive. Vous pouvez obtenir une croissance plus rapide et des têtes de meilleure qualité si elles sont bien faites. Voici une comparaison simple et rapide de ces deux techniques :

1. AÉROPONIQUE

L’aéroponie est une méthode de culture où les racines sont maintenues en l’air par un filet ou un pot spécial. Plutôt que d’être entourées de terre, les racines sont entourées d’oxygène et de CO2 et sont directement arrosées d’une solution nutritive qui recouvre l’ensemble des racines toutes les 3 à 5 minutes. Cette technique se pratique en intérieur car elle protège les plantes des éléments extérieurs et permet au cultivateur d’avoir un contrôle total sur l’environnement.

AVANTAGES

Contrairement à d’autres techniques où les plantes doivent « se battre » pour obtenir des nutriments, en aéroponie la solution nutritive est délivrée directement aux racines.

RENDEMENTS PLUS ÉLEVÉS

Cela se traduit par des rendements plus élevés et une croissance plus rapide.

MEILLEURE ABSORPTION DES NUTRIMENTS

L’absence de milieu permet une meilleure absorption des nutriments. Comme les nutriments sont vaporisés sur les racines, il y aura également moins ou pas de gaspillage d’eau et de nutriments.

TRANSPLANTATION FACILE

Si vous devez déplacer les plantes, il n’y a pratiquement aucun risque d’endommager les racines. Vous pouvez simplement soulever le pot et le transférer dans un autre réservoir. Comme il n’y a pas de milieu, les plantes ne le sentiront même pas.

ENTRETIEN ÉLEVÉ

L’aéroponie est un système très sensible qui demande beaucoup d’entretien. Comme les racines sont ouvertement exposées, tout doit fonctionner au bon moment. Si l’électricité est coupée pendant quelques heures, les plantes ne seront pas hydratées et mourront. Les systèmes doivent également être nettoyés toutes les deux semaines et être contrôlés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

COÛT ÉLEVÉ

Étant donné qu’un système aéroponique dépend de beaucoup d’équipements et d’une alimentation ininterrompue en électricité et en eau, les coûts initiaux sont élevés par rapport aux autres méthodes de culture. Bien qu’il y ait certaines choses que vous pouvez faire vous-même à la maison, vous devrez en acheter d’autres. Ne faites pas l’impasse sur ces éléments, ils vous seront utiles.

2. HYDROPONIQUE

L’hydroponie a donné naissance à l’aéroponie et peut être utilisée avec d’autres types de milieux (comme la fibre de coco, les galets d’argile ou la laine de roche, entre autres). En éliminant la terre, nous réduisons les chances d’avoir certains parasites qui dépendent du sol dans leur cycle de vie. Cette méthode consiste à immerger les racines dans une solution nutritive. De cette façon, elles peuvent se nourrir de la quantité dont elles ont besoin au moment où elles en ont besoin. L’oxygène est fourni soit en oxygénant l’eau avec des pierres à air, soit en vidant toute la solution toutes les 10 minutes environ.

EFFICACITÉ DE L’EAU

Presque tous les cultivateurs qui cultivent dans le sol ou dans d’autres milieux le font dans un système d’évacuation des eaux usées. Cela signifie que l’eau de ruissellement va au rebut. En hydroponie, on peut éviter cela en recyclant l’eau des nutriments. Comme l’eau ne passe par aucun type de milieu, elle ressort assez propre et peut être réutilisée plusieurs fois.

UN MEILLEUR CONTRÔLE DES NUTRIMENTS

En hydroponie, il y a une solution dans laquelle les plantes peuvent se nourrir de la quantité dont elles ont besoin quand elles le souhaitent. De ce fait, il y a  plus de contrôle sur la vitesse et la croissance des plantes.

RELATIVEMENT ABORDABLE

Bien qu’il s’agisse d’une méthode relativement nouvelle de culture du cannabis, elle est moins chère que l’aéroponie. Le coût initial peut sembler élevé par rapport à la culture en terre, mais dans un système hydroponique individuel, vous pouvez faire pousser un grand nombre de plantes qui peuvent même donner un rendement plus important et de meilleure qualité. L’argent supplémentaire dépensé (par rapport à la terre) vous sera rendu sous la forme de têtes de meilleure qualité et de rendements plus élevés.

CONSÉQUENCES

Comme les plantes sont toutes dans le même réservoir, si l’une d’entre elles contracte une maladie, elle se propagera rapidement aux autres.

LES MALADIES SE PROPAGENT PLUS FACILEMENT

C’est l’un des pires aspects de la culture hydroponique si vous n’êtes pas très expérimenté.

FAIBLE OXYGÉNATION

Dans les systèmes hydroponiques, vous devrez oxygéner la solution qui nourrit vos plantes. Cela signifie qu’il faut dépenser quelques CHFs supplémentaires pour acheter des pierres à air et les contrôler tous les jours. Si l’une d’entre elles tombe en panne, assurez-vous d’en avoir une de rechange prête. Si vos plantes sont immergées dans une solution sans oxygène, elles se noieront et mourront.

3. AÉROPONIE VS HYDROPONIE

Les deux méthodes de culture fonctionnent à peu près de la même manière, même si l’aéroponie est considérée comme supérieure par la plupart des cultivateurs, en raison de la simplicité du système une fois que tout est en place. Voir ethnic.ch pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *