Histoire de la cigarette électronique

La première forme de cigarette électronique est apparue en 1963, grâce à un homme appelé Herbert A. Gilbert. Il a inventé quelque chose qui était décrit comme une cigarette sans tabac où une solution de nicotine était chauffée pour produire de la vapeur. Bien qu’il s’agisse de la première mention des e-cigarettes, aucun produit n’a été fabriqué.

Une brève histoire des cigarettes électroniques

16 ans plus tard, en 1979, le Dr Norman Jacobson a inventé une forme précoce de l’e-cigarette appelée la cigarette Favor. Cet appareil permettait aux utilisateurs d’inhaler de la nicotine sans fumée. Le Dr Jacobson est également l’une des personnes qui ont rendu le mot « vaping » populaire. Dans les années qui ont suivi, les cigarettes électroniques n’ont fait l’objet d’aucune amélioration ni d’aucun développement, et cette invention a été pratiquement ignorée. Il y a une bonne raison à cela.

La mainmise de l’industrie du tabac sur le marché de masse.

Dans les années 60 et 70, les cigarettes étaient considérées comme un élément normal de la vie, elles étaient autorisées partout sans grande opposition. Même les effets secondaires nocifs étaient ignorés, tandis que les campagnes publicitaires continuaient à se développer.

Le tournant du siècle

Au tournant du siècle, de nouvelles habitudes de vie sont apparues, avec un énorme changement en faveur de la santé et des soins du corps. Le tabagisme est donc fortement ciblé par les gouvernements, qui adoptent de nouvelles réglementations, de nouveaux emballages et de nouvelles taxes. Mais cela ne dérangeait pas grand monde, car personne n’aimait Big Tobacco. En 2003, un pharmacien chinois du nom de Hon Lik a réinventé la cigarette électronique avec un nouveau design, plus avancé que l’invention de Herbert A. Gilbert en 1963. Un an plus tard, la société Ruyan (qui se traduit par « comme la fumée »), qui était également l’employeur de Hon Lik, a investi dans son idée et a fabriqué la première cigarette électronique moderne.

Ces « cig-a-likes » ont connu un succès immédiat sur le marché chinois et se sont rapidement répandues dans les pays voisins, avant de faire le grand saut à l’étranger, en Europe et aux États-Unis, en 2007 ; c’est à ce moment-là que le vapotage a pris une ampleur sans précédent.

Une popularité croissante

À mesure que les produits de la vape et leur popularité grandissaient, les gouvernements et les organismes de réglementation sanitaire ont commencé à s’intéresser de plus près à la vape, tout comme les médias. À partir de 2012, des recherches approfondies et continues ont été menées sur les effets des e-cigs sur la santé, tant de première que de seconde main. Il y avait des centaines de rapports contradictoires, beaucoup discréditant les avantages des e-cigs, et la façon dont ils sont moins nocifs que les cigarettes classiques. Malgré cela, de grandes organisations, ont individuellement montré leur soutien au vapotage d’une manière ou d’une autre. Il  a déclaré dans un rapport que les cigarettes électroniques sont 95% moins nocives que les cigarettes conventionnelles, tandis que d’autre a déclaré promouvoir les e-cigs comme substitut au tabagisme. Quoi qu’il en soit, les e-cigs ont été interdites ou prohibées dans un certain nombre de pays ces dernières années. En janvier 2014, Chicago a voté un projet de loi visant à interdire l’utilisation des e-cigs dans les lieux publics, obligeant les magasins à les garder derrière le comptoir. À peine un mois plus tard, le Parlement européen a interdit la publicité pour les e-cigs, tandis que 28 nations de l’UE ont décidé d’interdire complètement leur utilisation. Mais l’avenir est clair : il est sans fumée.

L’avenir

Pour l’instant, les entreprises doivent suivre les règles établies par la département du commerce et l’autorité de santé publique. Il faut donc s’attendre à ce que des moyens innovants soient mis en œuvre pour créer la meilleure expérience de vapotage possible, tout en respectant la réglementation. Quoi qu’il en soit, nous savons que le nombre de fumeurs a augmenté à un rythme effréné et qu’il continuera à le faire, car ils voient les avantages du vapotage par rapport au tabagisme. Consultez une boutique de vape pour découvrir les derniers produits proposés et les nombreux eliquides disponibles. Nous envisageons un avenir plus sociable et moins dangereux.

Outro

Si vous avez besoin de plus d’informations ou si vous avez simplement quelques questions, pourquoi ne pas consulter une page de guides de la vape pour en savoir plus. Nous sommes toujours disponibles pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre appareil, alors n’hésitez pas à contacter une équipe du service clientèle ou à vous rendre dans un magasin de vape près de chez vous où des collègues seront plus qu’heureux de vous aider. voir https://www.blv.admin.ch/blv/fr/home/gebrauchsgegenstaende/e-zigaretten.html pour en savoir plus !

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code